Tarifs 2016 : on marche sur la tête à la mairie !

  • Par Sbareyt
  • Le 21/12/2015
  • Commentaires (0)

 

Bareyt serge retaillee 4 2 En 2015, l'inflation (hausse des prix) a été de 0 %... 

 Contre toute logique, le maire augmente les tarifs communaux de 2 % ! 

 Explication du maire : "Cette hausse pratiquée chaque année évite de lourds rattrapages quand elle n'est pas faite régulièrement, comme cela a pu être le cas par le passé". (sic). 

Les nouveaux tarifs communaux 2016 ont été examinés lors du dernier Conseil Municipal de l'année le 16 décembre 2015 : prix des emplacements sur le marché, prix des Inflation 2015concessions au cimetière ou au columbarium, prix des locations de salles communales, etc…

Le maire et sa majorité ont proposé et voté une augmentation des tarifs de 2% par rapport à 2015.  Pourquoi ? Personne ne sait ! Même pas eux !

Les quatre élus de l’opposition ont bien-sûr voté « contre ». Oh, pas par plaisir, mais parce que, selon nous, rien ne justifiait cette augmentation de 2%. 

Nous avons tenté vainement d’expliquer pourquoi cette augmentation ne se justifiait pas, en faisant état d’un taux d’inflation (hausse des prix) nul en 2015.  (cf. source INSEE : http://www.insee.fr/fr/themes/info-rapide.asp?id=29)


Mieux, nous avons signalé que les prix à la consommation avaient baissé de 0,2% en novembre 2015 et avons même fait remarquer que l’augmentation du SMIC serait limitée à 0,6% en 2016… et sans coup de pouce !  (cf. source journal officiel : http://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2015/12/17/ETSX1531022D/jo )

Vous croyez que nous avons été écoutés ? NON ! Mais, c’est habituel… Même si nos arguments sont pertinents et irréfutables, nous ne sommes que très rarement écoutés !

 

Marcher sur la teteSud-Ouest, le service de communication personnel du maire, s’est fait l’écho de cette révision des tarifs communaux. Le journal a même précisé qu'il y avait eu 4 votes "contre",mais sans dire lesquels. Inféodé au maire, il a même « omis » de donner les raisons qui ont motivé notre vote. En revanche, le journal n’a pas oublié de relever la réponse du maire : « cette hausse pratiquée chaque année évite de lourds rattrapages quand elle n’est pas faite régulièrement comme cela a pu être le cas par le passé » (sic).   (cf. source Sud-Ouest : http://www.sudouest.fr/2015/12/18/tarifs-et-corrections-budgetaires-au-menu-2220931-3337.php).

Réponse hallucinante ! Consternante même ! 

On marche sur la tête à la mairie !

Alors que l’inflation a été nulle en 2015, Castets augmente ses tarifs de 2% pour 2016 « pour éviter de lourds rattrapages » (sic) !

Mais des rattrapages de quoi, puisque l’inflation a été nulle ?  La logique aurait voulu que les tarifs 2016 restent identiques à ceux de 2015, non ?

La vérité, c’est qu’encore une fois, il est clair que la commune est gérée « à la petite semaine » par un maire et une équipe de « suiveurs » qui ne prennent même pas le soin de réfléchir ni même d’écouter les objections pertinentes de l’opposition…

Alors voilà : on a pris l’habitude d’augmenter les tarifs tous les ans de 2% quand l'inflation était à 2%, alors, on continue à les augmenter de 2% en 2016, sans même regarder ce qu’a été la hausse des prix (ou l’inflation) de 2015 : 0% !

Ce serait risible s’il ne s’agissait pas de l’argent des contribuables castésiens…
En l’occurrence, c’est tout bonnement consternant !

 

Serge Bareyt, Conseiller municipal


Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau