Rythmes scolaires 1

Rythmes scolaires : Le Conseil Municipal très partagé

  • Par Serge
  • Le 25/01/2018
  • Commentaires (0)

En 2013, Castets, comme toutes les communes de France, mettait en place la semaine scolaire de 4.5 jours et les « T.A.P. » (Temps d’Activités Périscolaires) selon les directives de l’éducation nationale.

Après l’arrivée d’une nouvelle équipe au gouvernement du pays, le nouveau 1er ministre a pris un décret en date du 27 juin 2017, pour fixer les modalités d’octroi de « dérogations » à l’organisation de la semaine scolaire, sur propositions conjointes des communes et des conseils d’école, pour venir (ou revenir) à une OTS (Organisation du Temps Scolaire) sur une semaine de 4 jours…

A Castets, élus, parents d’élèves et enseignants (membres du Conseil d’école) ont alors décidé de créer une commission de réflexion sur les rythmes scolaires pour juger de l’opportunité de demander une dérogation à cette OTS établie en 2013… Dans des conditions que nous expliquons plus loin, le Conseil d’école, s’est prononcé « POUR » la semaine de 4 jours. Dès lors, il fallait que le Conseil municipal se prononce dans le même sens pour qu’un accord puisse être donné par le directeur académique des services de l'éducation nationale.

Le Conseil municipal était donc appelé à délibérer sur ce sujet lors de sa séance du 21 décembre 2017. 12 élus seulement (sur 19) se sont prononcés « POUR » le retour à la semaine scolaire de 4 jours dès la rentrée 2018/2019. En effet, 3 élues de la majorité (dont 2 adjointes), Michelle LAVIELLE, Sophie THOMAS et Eva ESTEVES (en charge du secteur scolaire), ont rejoint les 4 élus de l’opposition (Valérie GADOU, Sébastien CAMIN, Marie-Claude ESPELOSIN et Serge BAREYT) pour voter « CONTRE » cette délibération, estimant qu’une OTS sur une semaine de 4 jours n’était pas dans l’intérêt des enfants...

Rythmes scolaires 4 fin tap 1Cette courte majorité était cependant suffisante pour supprimer le mercredi matin du temps scolaire dès la rentrée prochaine et, en conséquence, allait rallonger la durée des 4 journées scolaires restantes, ce qui, selon les chronobiologistes (scientifiques spécialistes des rythmes biologiques), n’est pas un rythme idéal pour les enfants... Dès lors, et c’est là son effet pervers, cette décision signait l’arrêt de mort des « T.A.P. » (Temps d’Activités Périscolaires) que beaucoup de communes nous enviaient, et qui étaient pourtant très prisés par les enfants et nombre de parents, parce que gratuits d’une part, et d’excellente qualité d’autre part, grâce à une implication de qualité de nombreuses associations castésiennes (culturelles, musicales, artistiques, sportives et autres).

Au nom de l’opposition, notre élu Serge BAREYT est intervenu pour exprimer la pos

ition des 4 élus de Castets Solidarité sur cette délibération proposant le retour à une OTS sur une semaine de 4 jours.

Pour avoir tous les détails, cliquer sur le lien ci-après : explications-detaillees-1.pdf

 

 Bareyt serge retaillee 4 2

 Serge BAREYT

 Conseiller municipal d'opposition


Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau