Lesforges

La gestion "en bon père de famille" de notre maire

  • Par Serge
  • Le 15/05/2017
  • Commentaires (0)

Le 15 mars 2017, le Conseil Municipal se prononçait sur la vente du Restaurant « Les Forges » et du bâtiment gris adjacent, à la SCI JAB40 dirigée par le restaurateur.

Bien que favorable au projet de M. JABA (le restaurateur), l’opposition a expliqué les raisons de son vote « contre » les conditions financières de cette opération, en s’étonnant d’un prix de vente fixé à 400.000 € seulement.

Rappelons en effet que le 27 Août 2015, la Commune avait racheté cet ensemble de terrains et immeubles pour 350.000 € [cf. avis-des-domaines-relais-landais.pdf  ci-joint], plus 50.000 € supplémentaires pour les matériels professionnels contenus (piano de restauration, four, plonge professionnelle, pompes à chaleur, chambres froide et de congélation) [cf. détails dans compromis-vente-relais-landais.pdf ci-joint]. A ces 400.000 € d’acquisitions se sont ajoutés plus de 80.000 € de travaux (peintures, électricité, toiture, fenêtres, etc…). Soit, un total de 480.000 € investis par la Commune pour installer notre sympathique restaurateur comme « locataire » pendant deux ans environ, le temps de lui permettre de construire son nouveau restaurant de l’autre côté de la route (puisque tel était le projet en Août 2015).

Fort heureusement, ce projet a évolué depuis cette date, le restaurant demeurera finalement là où il se trouve actuellement et une salle de sport « L’orange bleue » sera aménagée dans le bâtiment adjacent. Très bien ! Nous ne pouvons que nous féliciter de cette évolution car, les castésiens n’auraient probablement pas apprécié de voir raser tous ces bâtiments comme il en était question à ce moment-là…Jeter l argent

Reste « LA » question : pourquoi avoir investi plus de 480.000 € dans ces biens pour finalement les revendre 400.000 € seulement à peine 18 mois plus tard ?

Les Domaines avaient évalué ces immeubles à 350.000 € avant leur achat par la Commune en Août 2015 (cf. avis-des-domaines-relais-landais.pdf ci-joint). Lors de la revente, leur nouvelle évaluation est passée à 430.000 € (cf. avis-des-domaines-les-forges.pdf ci-joint). La différence de 80.000 € correspond bien aux travaux qui ont été réalisés dans l’intervalle. Donc tout allait bien. Pourtant, la Commune ne revend « que » 400.000 €… Pourquoi ? Ce n’est certainement pas les quelques centaines de m2 de terrain en pente « non constructibles » qu’elle a conservés derrière les bâtiments jusqu’en bordure du ruisseau « des Forges » qui justifient une telle différence de 30.000 €…

La réponse se trouve dans la délibération proposée au Conseil Municipal : « Considérant les montants des loyers perçus par la collectivité (septembre 2015 à février 2017 pour 26.100 €)… ». En clair, elle signifie que le maire justifie la baisse de prix de 30.000 € par la déduction (largement arrondie…) des loyers qui ont été perçus par la Commune sur cette période. Aaaah ! Et en vertu de quel bail ou de quel contrat préalable, la Commune a-t-elle fait cette réduction à son ancien locataire ? AUCUN ! Connaissez-vous beaucoup de propriétaires qui acceptent de déduire tous les loyers versés par leurs locataires, du prix de la maison qu’ils leur vendent ?

Enfin, nous n’avons trouvé trace nulle part dans la transaction de revente (ou dans la délibération correspondante) des 50.000 € de matériels professionnels achetés par la Commune en Août 2015.

Pour nous, les comptes sont simples : 480.000 € investis, moins 400.000 € de revente, c’est donc bien les 80.000 € de différence qui ont été perdus par la Commune entre ces deux transactions successives...

Mais, disons-le tout de suite, les acheteurs sont totalement étrangers aux errements de notre maire dans cette opération… Ils n’ont fait qu’acheter un bien qui leur a été proposé par la Commune. En tant qu’acheteur, la bonne gestion des finances de la collectivité vendeuse ne les concerne pas. Et c’est bien normal !

Quant aux castésiens, ils apprécieront sans aucun doute dans leurs impôts, ce que le maire appelle : une gestion des finances de la Commune « en bon père de famille » !

 

 Bareyt serge retaillee 4 2

 Serge BAREYT

 Conseiller municipal d'opposition


Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau