Limogeage sans explication...

  • Par Serge
  • Le 18/03/2016
  • Commentaires (0)

 

Bareyt serge retaillee 4 2 Même si cette décision n'est pas encore "officielle", le maire a brutalement mis fin au détachement de Laurence L., D.G.S. (Directrice Générale des Services) de la Commune de Castets.... Separation 2

 Autant dire, pour être clair qu'il l'a limogée. Wouahhh ! Ce n'est pas rien !  

C'est d'autant plus surprenant que Laurence a travaillé 25 ans au service de la commune et des castésiens. Encensée par Jean-Pierre Béguery tout au long de ses 13 années de mandat, mise à l'honneur par Philippe Mouhel à la une du magazine d'informations municipales de Castets en janvier 2015, ce dernier aura attendu près de 2 ans pour mettre fin à une collaboration que nous, les élus de l'opposition, pensions indéfectible.Separation panneau

Quelles que soient les raisons de cette décision, légitimes ou non (l'avenir nous le dira...), un recadrage ferme ou un avertissement écrit n'auraient-ils pas permis d'éviter d'en arriver à une telle extrémité ? 

Quant à nous, après 25 ans de "boutique", nous aurions au moins essayé...  

Alors, pourquoi cette décision aussi radicale que brutale ? Que s'est-il passé ?

Nous avons cherché à le savoir... Alors, en début de séance du Conseil Municipal du 9 mars, les élus de l'opposition ont demandé au maire de s'expliquer sur cette décision pour le moins "incompréhensible". Sous couvert de "procédure en cours", le maire s'est refusé à communiquer la moindre information sur ce sujet au Conseil municipal : "Je ne peux absolument rien dire pour le moment, nous a t-il répondu, je communiquerai en temps utiles.".

Devant cette obstination à refuser de communiquer la moindre information sur cet évènement important, pourtant connu de bon nombre de castésiens depuis plusieurs jours, nous avons souhaité communiquer au Conseil Municipal deux documents :

- le premier, est un courrier de Jackie Darzacq (ancienne élue, Conseillère de Pierre Barrère et Adjointe de Jean-Pierre Béguery, 26 ans de mandat). Dans ce courrier, adressé au maire, elle précise tout le bien qu'elle pense de Laurence L. et proteste contre son éviction après 25 ans de bons et loyaux services auprès des castésiens, en regrettant que plusieurs de ses anciens co-listiers, actuellement adjoints au maire, aient soutenu la décision de ce dernier.   

- le second, est un communiqué commun des 4 élus de l'opposition, dans lequel ils disent tous ensemble au Conseil Municipal, "leur effarement et leur consternation", devant la décision prise par le maire et ses adjoints, de limoger la DGS.

Extraits choisis: "Nous ne la comprenons pas et encore moins son motif : "Impossibilité de travailler et de s'entendre avec Laurence L.".  Separation

"Permettez-nous de vous rappeler vos propos élogieux pendant la campagne électorale ou encore il y a quelques mois, lors d'une séance du conseil municipal, où vous la décriviez comme "un pilier" de la commune. Vous l'avez même mise à l'honneur dans le bulletin municipal de janvier 2015 avec sa photo en première page... et aujourd'hui, vous la renvoyez sans motif... Quelle contradiction de votre part !!". [...]

"En prenant cette décision, vous vous mettez votre mentor à dos, Monsieur Béguery, mais cela semble ne vous faire ni chaud ni froid. Nous nous disons alors, que si nous étions des employés municipaux à Castets, connaissant votre instinct de loyauté, nous nous inquiéterions pour notre avenir. Est-ce là, le mode de gouvernance que vous avez choisi ? Le régime de la terreur. Alors à quand la poignée de main sur le perron de la mairie avec le Président  de la Corée du Nord ?". [...]

Vous dites à qui veut l'entendre, que la décision de mettre fin au détachement de Laurence L. est une décision collégiale, prise par vous et vos adjoints et soutenue par 14 membres de la majorité sur 15. Partant de cette affirmation, nous aurions souhaité que chacun d'entre vous s'exprime publiquement sur le sujet [...]. Bien sûr, nous souhaitons connaître les griefs que chacun aura retenus contre Laurence et qui auront justifiés votre prise de position. 

Une telle décision ne peut passer sous silence. Par respect pour le travail accompli par Laurence L. pendant 25 ans, chacun d'entre vous doit des explications publiques aux castésiens, nous espérons que vous saurez être à la hauteur de vos responsabilités et que vous ne vous cacherez pas derrière la langue de bois ou des arguments collectifs...

Merci ! ".

Separation byeSeparation au revoir

Devant le mutisme obstiné du maire, nous avons alors décidé, en signe de protestation, de quitter la salle du conseil municipal, non sans avoir invité les conseillers de la majorité placés comme nous devant le fait accompli sans aucune explication, de se joindre à nous.

 

 

Serge BAREYT, Conseiller municipal


  

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau