Billets de Marie

Voeux 2018 maire ecolo 1

Voeux du maire 2018... Quelques brêves...

Petit retour sur la cérémonie des vœux de Philippe Mouhel du 12 janvier 2018, et sur quelques annonces faites lors de cette soirée :

Le restaurant des Forges :Voeux 2018 les forges

M. le maire : « Je vous assure, quoi que l’on dise, ce restaurant n’a rien coûté à la commune... »

Reprenons alors les comptes : (les évaluations de prix sont faites par les Domaines de France)

  • Achat à Mr Lesbats 400 000€
  • Travaux supportés par la commune 80 000€ (sans compter le coût de la main d’œuvre des employés communaux)
  • Revente au restaurateur 400 000€ (évalué à 430 000€, Mr le maire a considéré que les 26 100€ des loyers perçus étaient déductibles du prix avec un bonus en prime)

Et ça n’a rien coûté aux contribuables castésiens ??? (Voir aussi l’article de Serge Bareyt « La gestion "en bon père de famille" de notre maire »)

 

M. le maire écolo ?

Voeux 2018 maire ecolo 1En effet, l’éclairage nocturne est nocif et destructeur de certaines espèces d’insectes, mais la décision prise par M. le maire de réduire et d’homogénéiser la durée de l’éclairage permettra aussi quelques économies à la commune. Mais l’écologie, n’est ce pas aussi l’environnement et la gestion de la végétation ?

On peut se réjouir de l’initiative de construire des « cabanes à insecte », mais que penser de laVoeux 2018 maire ecolo 2 destruction de nos arbres ? Dans son discours du vendredi 12, M. le maire nous annonçait 3 terrains constructibles supplémentaires au Mouliot 2, à la surprise de tous, opposition y compris. Le jeudi suivant, tracteur et pelleteuse s’activent sur ce terrain. Résultat : la parcelle communale est sauvagement nettoyée de toute végétation, les pins d’un peu moins de 10 ans, plantés et soigneusement entretenus par la commune, sont broyés sur place, le magnifique chêne est détrôné à coups de godet !

Ces terrains proposés à la construction seront au plus près de l’autoroute, et ces plantations permettaient aussi d’isoler les riverains des nuisances de cette autoroute voisine. Pourquoi alors construire 3 maisons sur cette parcelle ? A croire que M. le maire est à l’affût du moindre € pour boucler son budget prévisionnel de 2018. Alors, M. le maire est-il réellement soucieux de l’écologie et de l’environnement ? ou juste une annonce dans la presse ou radio locale...

 

Régie des eaux :

M. le maire nous vante la création de la régie des eaux, l’implication du personnel de son bon fonctionnement, Voeux 2018 regiemais aujourd’hui la facture d’eau pour les castésiens a-t-elle réellement baissée ?

Il semble déjà avoir oublié, qu’il existe un syndicat de gestion des eaux dans le département, le SYDEC, présent dans d’autres communes du canton, une autre alternative qui avait été étudiée et présentée par M. Laurent CIVEL lors d’un conseil municipal. Si, certes, le prix au m3, était légèrement supérieur, les abonnements de distribution et d’assainissement étaient divisés par 2, et c’est bien ces abonnements qui plombent nos factures.

Si nous comparons avec nos voisins desservis par le SYDEC, on peut se rendre compte que nous aurions pu alléger nos factures, surtout les foyers à petite consommation d’eau. (Voir aussi les articles de Serge Bareyt « Régie des eaux : ça patauge ! », « Régie : L'eau la moins chère du canton ? » ).

 

Un projet de nouvelle boulangerie près du restaurant des Forges :Voeux 2018 boulangerie 2 jpg gif

Une annonce qui a surpris l’opposition et bon nombre de Castésiens, la 5ème boulangerie, si l’on compte la vente de pain à Intermarché !

Nous pouvons nous poser la question de l’avenir des boulangeries déjà implantées sur la commune... Les commerçants, si chers à notre maire, ont-ils été informés de ce projet ? Ou alors M. le maire envisage-t-il de créer son centre bourg autour du restaurant des Forges ?

Nous vous laissons la réflexion sur la nécessité de cette nouvelle boulangerie...

 

La maison de la santé :

La question que se posent beaucoup de castésiens : pourquoi le maire n’a-t-il pas parlé de la maison de la santé ?

Oui pourquoi ? Où en est ce grand projet ? M. le maire nous a assuré qu’il a simplement « oublié » !

Donc pas un mot, pas une allusion... Pourtant quelques jours après, était programmée une réunion en mairie avec les professionnels de la santé et les élus en charge du dossier... Difficile de croire qu’avec autant d’implication de M. le maire, il puisse "oublier" d’informer la population sur l’avancement de ce projet.......A moins qu’il n’avance pas dans le bon sens ! Circulez, y a rien à voir !

 

Une gestion de la commune "en bon père de famille", comme il dit !
Le Champagne et les petits fours sont servis...
 

Voeux 2018 photo marie 

 Marie-Claude ESPELOSIN

 Conseillère municipale d'opposition

 

 


 

Lire la suite

Homme panneau vide 3

Comment passe l'information ???

Nous souhaitons compléter le compte rendu du conseil municipal du 29 septembre dernier paru dans la presse locale.

Cet article très succinct ne retrace pas les raisons des votes de l’opposition. Le correspondant local signataire de ce texte a "omis" certaines explications, peut-être tout simplement parce qu’il était absent à cette réunion.

Alors, questions : Quels éléments lui ont été transmis pour écrire son article ? Mr le Maire lui a-t-il fait parvenir un enregistrement de la réunion ? Dans ce cas, le matériel utilisé à cet effet n’était peut-être pas assez performant et les interventions de l’opposition étaient sûrement inaudibles et donc inexploitables ? Ou notre correspondant local s'est-il contenté de reprendre directement ce que Mr Mouhel lui a fait parvenir ? Dans ce cas, nous pouvons comprendre ses « oublis » car la note de synthèse de l’ordre du jour envoyée aux élu(e)s de l’opposition était "plus que synthéthique" parce qu'épurée de toute information...

Donc, quelques précisions s'imposent sur plusieurs sujets de ce conseil municipal de septembre :

- Point 1 de l’ordre du jour : Acquisition maison JouaretMaison jouaret 1

Il est proposé au Conseil Municipal de procéder à l’acquisition du bien immobilier, maison ancienne plus terrain d’une superficie de 691m2, pour un montant de 28 000€, montant déterminé par France Domaine le 19 septembre 2016.

Lors des interrogations de l’opposition sur le projet futur concernant ce bien, la réponse de Mr Mouhel a été la suivante : « y a pas de projet particulier, mais vraiment je peux t’assurer, y en aura sûrement un dessus, c’est-à-dire que c’est placé à l’entrée du village, sur la vallée, le lieu est intéressant, le prix est intéressant, voilà, on a envie de faire des acquisitions foncières pour préserver cette entrée de ville ».

Sur cette délibération, l’opposition a choisi de s’abstenir à cause du manque d’informations concernant ce projet. Mr Mouhel nous confirme alors que la décision d’acquérir ce bien avait déjà été prise en début d’année lors de la réalisation du budget primitif. La commission des finances a été en effet informée du projet d’acquisition de biens immobiliers pour un montant de 208 000€, mais lorsque l’opposition a souhaité avoir le détail de ce montant, Mr Mouhel nous a seulement parlé du projet d’acquisition d’un bien rue du Quillé.

- Point 3 de l’ordre du jour : Cession de terrain RETTMEYER-FRUCTUEUX

 Terrain rettmayerIl est proposé au Conseil Municipal de procéder à la vente par la commune de Castets d’un terrain situé au lieu-dit « Semelioun », d’une superficie de 844m2 au profit de Mme RETTMEYER-FRUCTUEUX, moyennant le montant hors taxe de 33 200,-€, les frais accessoires à la vente en sus du prix indiqué restant à la charge des acquéreurs.

 Même si deux acquéreurs se sont manifestés, le choix du maire et de sa majorité a été celui de céder ce terrain pour la construction d’un logement à but locatif.

 Nous avons regretté que ce choix n’ait pas été plutôt en faveur d’un "primo accédant" sur un projet de résidence principale. Nous nous sommes donc abstenus sur cette délibération.

 

- Point 7 de l’ordre du jour : Fonds National de Péréquation des ressources intercommunales et communales (FPIC). Décision modificative n°3.

Cette modification de budget fait suite à une sous-estimation du montant prévu au budget primitif 2016. Il est demandé au Conseil Municipal de se prononcer par décision modificative, soit 1200€ à affecter aux dépenses de fonctionnement, et à déduire des fournitures de petits équipements. Nous avons voté contre cette délibération relative au budget primitif, même vote que lors de la présentation du budget au 30 mars dernier.

 

- Sur les autres points : cession de terrains Atlandes, participation financière Pass Permis, signature d’un contrat d’apprentissage, régime indemnitaire, nous avons voté "pour".


Espelosin marie claude 2

 

 Marie-Claude ESPELOSIN
 Conseillère municipale d’Opposition


Lire la suite

Manquait-on de projets écologiques, humanitaires ou sociaux ?

 

Espelosin marie claude 1 Une subvention de 10 000 € attribuée par Castets à une association originaire de la Somme pour construire une baleine bleue "grandeur nature"... 

 Manquait-on de projets écologiques, humanitaires ou sociaux à Castets ?

 Le 16 octobre dernier, lors de la séance du Conseil Municipal, un vote portait sur l'octroi d'une Baleine 1subvention de 10 000 € sous forme d'apport associatif, pour soutenir le projet d'une association originaire de la Somme visant à construire une "baleine bleue" grandeur nature...

Voici l'intervention que j'ai faite avant le vote :

« Mr le Maire,

A la lecture des documents concernant ce point, j’ai d’abord été étonnée par le fait que ce projet n’ait pas été débattu en commission Environnement et je le regrette.

Il me semble onéreux d’octroyer la somme de 10 000 € à l’association « un cadeau pour la terre ». Sur le projet de la convention, concernant les contre parties, nous pouvons lire : « l’association s’engage à réaliser sur le territoire de la Commune un mémorial du Biome  dans les conditions ultérieurement déterminées par une convention entre les parties… ». A ce jour, nous devons voter pour l’octroi d’un apport associatif d’un montant de 10 000€, sans en connaitre réellement les conditions finales. Comment avez-vous sélectionné cette association, originaire de la Somme ?

Sauver abeille noire 1 Pourquoi ne pas avoir opté pour une association implantée dans les Landes, comme la Fédération des Sociétés pour l’Etude la Protection et l’Aménagement de la Nature dans le Sud-Ouest, la SEPANSO, active depuis plus de 40 ans.

 Il aurait été tout aussi intéressant de créer une exposition avec des espèces locales ou de notre région comme l’abeille noire des Landes, espèce en voie de disparition, comme la rainette verte, espèce vulnérable, ou comme la fauvette Pitchou, espèce en déclin, faisant partie de la liste des oiseaux Fauvette pitchou 1protégés… Pourquoi ce choix ? Un diagnostic environnemental de la faune et la flore présentes dans notre village n’a-t-il pas été effectué sur la commune dans le cadre du PLU, et ne peut-il pas servir de support ?

10 000 € c’est une somme, comparativement à l’aide budgétisée au CCAS pour les familles en difficulté qui ne s’élève qu’à 2 000 € !!

Et si nous reprenons le détail de quelques subventions aux associations hors musicales et sportives, nous constatons que des associations comme l’amicale des donneurs de sang, l’amicale des pompiers, les anciens combattants, les conjoints survivants, les mutilés du travail, la prévention routière, l’association des paralysés de France totalisent moins de 2 000 € alors que d’autres associations d’aide à la personne, d’aide aux chômeurs landais, ou encore le secours populaire français ne perçoivent rien !

Ces 10 000€ ne peuvent-ils pas être redistribués à des projets humanitaires ou sociaux afin d’améliorer la situation de personnes en difficulté ou bien aux associations déjà existantes dans notre commune ?

Merci de votre attention."

 


 


 

Lire la suite

Billet d'avion aux frais du contribuable ?

 

Espelosin marie claude 1 Voyage express en avion pour 730 € aux frais du contribuable... Juste pour aller signer chez le notaire ?

 Normalement, "Gérer, c'est prévoir", non ? 

 

Le 24 juin dernier, lors de la séance du Conseil Municipal, un vote portait sur le remboursement des frais de déplacements de Monsieur le Maire, pour un montant de 730,28 €.

Voici l'intervention que j'ai faite avant le vote :

« Mr le Maire,Avion

Le 17 avril dernier, nous avons reçu un mail de votre part, informant tous les élus de votre départ en congés. Il y est précisé que Jean Paul DEZES assurera l’intérim durant votre absence. En effet, le code général des Collectivités territoriales prévoit dans l’article L2122-17 le texte suivant : «  en cas d’absence, de suspension, de révocation ou de tout autre empêchement, le maire est provisoirement remplacé, dans la plénitude de ses fonctions, par un adjoint, dans l’ordre des nominations, et à défaut d’adjoint, par un conseiller municipal désigné par le Conseil ou, à défaut, pris dans l’ordre du tableau.

Or, d’après les justificatifs de frais de déplacement du 30 avril, la réservation pour les billets d’avion a été effectuée via le web, à la date du 16 avril, la veille de votre mail. Il est évident que ce rendez vous chez le notaire était programmé bien avant votre départ en vacances de Billets 1printemps.
Je m’interroge sur la nécessité de ce voyage. Jean Paul, qui par ailleurs signe régulièrement les actes chez le notaire, était désigné pour votre remplacement. En cas d’indisponibilité de votre premier adjoint, un autre adjoint ou élu pouvait assurer cette mission.

Monsieur le Maire, je n’ose croire que vous n’apportez pas votre confiance aux élus de votre équipe pour apposer une signature en votre nom, des élus et Laurence, DGS, qui connaissent tous les dossiers en cours à la mairie.

Sachant que la plage horaire des vols en partance de Biarritz prévoit deux vols en fin d’après midi pour Paris Orly, que pouvait motiver votre retour par l’aéroport de Mérignac, si ce n’est un hypothétique rendez vous au Conseil Régional à Bordeaux ??? Dans ce cas, ces frais de déplacement auraient dû rester à la seule charge de votre employeur, le groupe "Force Aquitaine" pour qui vous travaillez.

Je voterai contre ce remboursement de frais de déplacement d’un montant de 730,28€. Argent 1

Vous aviez connaissance de ce rendez vous depuis longue date, et vous aviez à prendre les dispositions nécessaires pour mandater un élu à ce rendez vous.

L’argent des contribuables, en l’occurrence celui des Castésiens, ne doit pas financer des voyages sans motif concret. A l’heure ou les collectivités locales doivent faire des économies, vous ne cessez de nous rappeler la baisse des dotations de l’Etat, la commune de Castets n’a pas à endosser une dépense supplémentaire qui n’est d’ailleurs pas justifiée.

Monsieur le Maire, Mesdames, Messieurs, les conseillers je vous remercie de votre écoute. »

Conseil municipal 1Selon Monsieur le Maire, ce voyage était "justifié". Lui seul, désigné lors d’une séance précédente, pouvait signer l’acte de vente. Sinon, il aurait fallu convoquer un nouveau Conseil Municipal, avec UN SEUL point à l’ordre du jour, afin de revoter et autoriser ainsi un autre élu à signer ce document chez le notaire…

Aussi, il nous informe que les frais de transport routier (assuré par "un membre de sa famille") entre les aéroports et Castets, ne sont pas portés sur la note de frais…..et enfin que l’acte notarié obligeant ce retour, était la vente du terrain de la clinique vétérinaire, et non un échange de terrain avec la DRT, comme indiqué sur le document délibératoire envoyé aux élu(e)s avant le Conseil.Pas content 2

Sans connaissance de ce dernier document, la majorité de Mr le Maire accorde par vote le remboursement des frais de déplacements.

Les quatre élu(e)s d’opposition ont voté contre.

« A l’impossible, nul n’est tenu »…, six jours plus tard, nous étions convoqués pour une séance du conseil municipal, avec à l’ordre du jour: UN SEUL point !

Il me reste à remercier "le membre de la famille" de monsieur le Maire d’avoir fait économiser le remboursement de ses frais personnels à la commune.

Marie-Claude ESPELOSIN

 

Voir aussi sur ce sujet l'article de Sud-Ouest : http://www.sudouest.fr/2015/06/30/une-depense-contestee-1975555-3337.php#


 

Chers... déchets verts et... chers... encombrants !

 

 

 Espelosin marie claude 1Le ramassage gratuit des déchets verts et des encombrants, c'est FINI !

 Il faut payer maintenant !

  Par Marie-Claude ESPELOSIN  (Conseillère municipale CASTETS SOLIDARITE)

Dechets verts

En novembre dernier, le maire et sa majorité ont voté la suppression de la gratuité du ramassage des déchets verts et des encombrants. Depuis le 1er janvier 2015, ce service est donc devenu payant.

En opposition lors du conseil municipal, nous (les élus de CASTETS SOLIDARITE) avons voté "CONTRE" cette délibération. Nous y voyons une atteinte à la solidarité et une régression du service public. En effet, cette décision pénalise une population sans moyen matériel (véhicule, remorque,...) pour se rendre à la déchetterie. Elle pénalise aussi les personnes âgées et les plus démunis...

Depuis les années 80, la politique de la commune a privilégié les logements individuels, en lotissement, avec des terrains à entretenir. Nous constatons que le maire et sa majorité restent sourds aux besoins des castésiens. Nous sommes loin des promesses de campagne où le candidat Philippe Mouhel affirmait son intérêt pour ses concitoyens et son souhait d’en améliorer le quotidien "sans oublier personne" !

Rendre payant un service public jusqu’ici gratuit, c’est une taxe supplémentaire pour les Castésiens. Pour un maire qui se vante de ne pas avoir augmenté les impôts sur sa commune, n’est ce pas un moyen détourné de banaliser un impôt supplémentaire ?

Nous pensons que OUI !

Marie-Claude ESPELOSIN